Horaires

Lun Fermé
Mar 14h-18h30
Mer 9h-12h30 14h-18h30
Jeu 9h-12h30
Ven 14h-18h30
Sam 9h-12h30

Site mairie

Retour vers le site de la mairie
de Bourg Saint Maurice - Les Arcs :

site_mairie

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

ANDORYSS – Les enfants d’Evernight

Delcourt – Parution en 2011 pour le 1er tome « de l’autre côté de la nuit »Les enfants d'Evernight.jpg

Qui n'a jamais souhaité dormir très longtemps pour se plonger dans des rêves joyeux ou des fantasmes plutôt que d'affronter la réalité ? C’est en tout cas le souhait de Camille, l’héroïne de cette histoire. Nous sommes à Londres en 1899 et Camille ne veut pas aller en pension comme l'exige son père. La veille de son départ pour le pensionnat, elle s'endort en faisant le souhait de ne jamais se réveiller. Et son rêve va devenir réalité. Cependant, le monde d'Evernight où elle se réveille est loin d'être idyllique...

Dans Evernight, nous sommes plongés dans un monde parallèle à savoir celui des rêves. Je trouve l'idée de départ très intéressante. Je me suis plongée dans cette BD avec enthousiasme aimant le fantastique et le monde des rêves...Mais le soufflé est vite retombé. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire. Le 1er tome est long à se mettre en place, on comprend difficilement le rôle de chaque personnage quand nous atterrissons dans Evernight. J'ai pourtant persévéré en lisant le tome 2 car à la fin du tome 1 je suis restée sur un mystère non résolu et ma curiosité m'a poussé à aller plus loin. Et j'ai bien fait car le 2ème tome est mieux avec une meilleure fluidité dans le scénario. Malheureusement, c'est quand j'ai commencé à réellement m'imprégner de l'histoire que le 2ème tome se termine. J'espère que la suite va arriver rapidement car entre le 1er et le 2ème tome il y a presque 2 ans qui se sont écoulés !

Au niveau des illustrations, les personnages sont très réalistes. Dans leurs expressions, leurs styles vestimentaires, on frôle le style manga. Le monde d'Evernight est aussi beau qu'inquiétant. Les couleurs sont très sombres dans le 1er tome. On retrouve plus de lumière et de la douceur dans le 2ème tome.
Même si ce n'est pas une série coup de cœur, l'idée de base de cette BD est très intéressante. Je vais donc la suivre avec intérêt.

BD jeunesse à partir de 8-10 ans.

Affichage en gros caractères

Malvoyant
Thème par défaut

E-medi@s

Découvrez les ressources d'E-medi@s en tant qu'adhérent de la médiathèque.
Demandez-nous vos identifiants !